Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2015

PUTEAUX : LA VIE POLITIQUE LOCALE.

Par distorsion épistolaire, deux stratèges qui se veulent subtils, Christophe Grébert du MoDem et Francis Poezevara du PS, conseillers municipaux d’opposition, passent, sans étapes intermédiaires, de la présomption d’innocence à la guillotine ! Ils souhaitent le retrait, symbolique, d’une tête, plus exactement de deux têtes.

Il est parfois utile de conseiller autrui, toujours avec maîtrise, à la condition de contrôler préalablement le cadrage civique de ses propres comportements.

Christophe Grébert obtempèrerait-il à la sommation suivante ?

« Fermez votre blog pour manipulation fautive des masses populaires ! Dans la pleine lumière de votre écran vous avez ouvert une association pour la liberté d’expression et, dans l’ombre, vous pratiquiez la censure. Deux victimes très différentes  en restent les témoins, Gérard Brazon du FN et Evelyne Hardy, Indépendante. Tous deux n’ont pas été autorisés à publier un démenti à vos mensonges les mettant en cause sur votre blog. »

Le civisme n’est pas un marais aux profondeurs multiples, mais une montée plate, rose, en béton... en béton armé.

 

Annie Keszey, ex-professeur d’Education civique de l’Education nationale.

 

 

http://www.ilas.cl/guillo03.gif

Les commentaires sont fermés.