Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2020

TSA. Changer la donne.

TSA. Changer la donne.

Les comportements traditionnels des personnels des Institutions spécialisées et autres personnels au contact des autistes, non astreints, pendant des décennies, à tenter l’insertion des handicapés dans le milieu ordinaire, doivent se former, afin d’appliquer les nouvelles directives officielles.

Ces directives, exigeantes, démocratiques, présentent un remarquable progrès, attendu depuis longtemps, qui devrait interrompre les souffrances, usantes, des handicapés et des familles d’handicapés assujettis à des décisions « dictatoriales » de responsables divers auxquelles ils ne pouvaient s’opposer.

Des lois, décrets, plans, textes officiels, rapports, livres, émissions et visites sont la base de cette formation. [Sont-ils inconnus de la majorité des personnels engagés ou ne sont-ils pas appliqués ? Ignorance redoutable ou irrespect des droits ?]

-La déclaration de l’UNESCO, à Salamanque, en 1994. Déclaration sur « l’école intégratrice qui doit mettre au point une pédagogie centrée sur l’enfant, capable d’éduquer tous les enfants, y compris ceux qui sont gravement défavorisés". Pour la France, l’application sera longue !

- La Convention relative aux droits des personnes handicapées de l’ONU. L’objectif est la pleine jouissance des droits humains fondamentaux par les personnes handicapées et leur participation active à la vie politique, économique, sociale et culturelle. Elle a été adoptée le 13/12/2006, appliquée à partir du 3/05/2008 mais avec   des délais très variables.

- La loi n° 2005-102 du 11/02/2005, pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

« Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d'activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d'une altération substantielle, durable ou définitive d'une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d'un polyhandicap ou d'un trouble de santé invalidant. »

- Le décret n°2009-378 du 2/04/2009, relatif à la scolarisation des enfants, des adolescents et des jeunes adultes handicapés et à la coopération entre les établissements mentionnés à l’article L 351-1 du code de l’Education et les établissements et services médico-sociaux mentionnés aux 2° et 3° de l'article L. 312-1 du code de l'action sociale et des familles.

- L’article 52 II de la loi 2016- 1088 du 8/08/2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels. Modalités de mise en œuvre du dispositif d’emploi accompagné en faveur des travailleurs handicapés, de contractualisation entre le salarié, l’employeur et le prestataire chargé du dispositif et définition des financements pouvant être mobilisés dans ce cadre.

- Le décret 2016- 1899 du 27/12/2016 modifié par le décret du 3/04/2017, relatif à la modernisation de la médecine du travail.

- Le Décret n° 2017-473 du 3 avril 2017 modifiant le décret n° 2016-1899 relatif à la mise en œuvre du dispositif d'emploi accompagné et au financement du compte personnel de formation des travailleurs handicapés.

- La loi du 5/09/2018, modifiée le 23/05/2019, pour la liberté de choisir son avenir professionnel.

-Le rapport 2017 de Josef Schovanec, écrivain et autiste.

- Le rapport sur l’autisme de Didier Migaud de la Cour des Comptes, le 24/01/2018 : onze recommandations.

- Les rapports du Sénat sur l’autisme. 

- Le message du Secrétaire général de l’ONU, Monsieur António Guterres, en 2019. « En cette journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme, réaffirmons notre attachement à ces valeurs – qui comprennent l’égalité, l’équité et l’inclusion – et à la promotion de la pleine participation de toutes les personnes atteintes d’autisme, en veillant à ce qu’elles aient les outils nécessaires pour exercer leurs droits et leurs libertés fondamentales…

- L’intervention de Madame Catalina Devandas - Aguilar, rapporteur spécial de l’ONU sur les droits des personnes handicapées, en 2017.

- Le 4ème Plan « TSA », gouvernemental 2018-2022. La stratégie nationale est centrée sur le diagnostic le plus précoce possible et la scolarisation. https://informations.handicap.fr

- Le rapport de l’IGAS et de l’IGF sur les ESAT : 18/11/2019. Il analyse également les facteurs qui entravent l’évolution des travailleurs handicapés concernés vers l’emploi en milieu ordinaire. Il débouche sur des recommandations opérationnelles visant à faciliter les allers-retours entre le milieu protégé et le milieu ordinaire et propose de déployer beaucoup plus largement « l’emploi accompagné ».

- Les recommandations des bonnes pratiques de la HAS. https://www.has-santé.fr

- Association « Vivre et travailler autrement» J. F. Dufresne.

- Vidéo : Yann Bucaille (-Lanrezac), le patron des « Cafés joyeux ». Facebook TF1.

- Les livres de Sophie Janois-Payot, avocate, de Catherine Milcent, médecin, de Tony Attwood, psychologue britannique, de Marie-Josée Cordeau, autiste Asperger du Québec…

- Les visites d’un Institut médico- éducatif, d’un Institut médico-professionnel, d’un Centre d’Initiation au Travail et aux loisirs.

- Le film « Hors normes ».

- La vidéo de Kahina, maman d’un fils autiste, adressée au Président de la République, le 05/01/2020-8229312.php. https://leparisien/val-d-oise-95/arnouville...

- https://www.inserm.fr

- https://www.fondationorange.com

- https://handicap.gouv.fr  

Les évaluations globales des IME, IME Autisme et des CITL du 92, par exemple, ne seront accessibles, sans doute, qu’ultérieurement, malgré de longues recherches récentes. Une donnée essentielle est en attente : Quel est le pourcentage des « élèves » de ces centres spécialisés inclus dans le milieu ordinaire pour y exercer un emploi stable et rémunéré ? 

Annie Keszey  aidante d’un autiste et de sa famille.