Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2015

CROIRE LE PAPE : "LE CORAN S'OPPOSE A LA VIOLENCE"?

Le pape, alors, a-t-il jamais lu le Coran ? Rémi Brague, membre de l’Institut, spécialiste de la philosophie médiévale arabe et juive en doute.

« Le fameux verset rappelant, après le Talmud (bSanhedrin, 37a), que tuer un homme, c’est comme tuer l’humanité entière (V, 32), verset pacifique donc, ajoute en incise que cela ne vaut pas pour ceux qui répandent la corruption sur la terre. Or, comment comprendre cette faute ? Et qui va décider de qui s’en est rendu coupable ?

Un autre verset demande aux musulmans de ne pas demander la paix quand ils sont les plus forts (XLVII, 35). Et des hadiths font prononcer au Prophète l’éloge de la ruse identifiée à la guerre. Le conseil de pratiquer la dissimulation se tire de deux versets : Que les croyants ne prennent pas pour amis les incrédules de préférence aux croyants...à moins que vous ne vous protégiez d’eux (III, 28) et Celui qui renie Dieu après avoir cru...la colère de Dieu est sur lui (XVI, 106).

Les djihadistes invoquent eux-mêmes Mahomet, le bel exemple (Coran, XXXIII, 21). Ils expliquent qu’avec des moyens plus rudimentaires qu’aujourd’hui, il a fait la même chose qu’eux ; faire assassiner ses adversaires, faire torturer le trésorier d’une tribu vaincue pour lui faire cracher où est le magot. Ils vont chercher dans sa biographie l’histoire d’un jeune guerrier Umayr Ben al-Humann, qui se jette sur des ennemis supérieurs en nombre pour entrer au paradis promis ! 

Le Coran accorde à la femme la valeur de la moitié d’un homme : il faut deux femmes pour contrebalancer le témoignage d’un homme (II, 282), et une fille reçoit en héritage la moitié de la part d’un garçon (IV, II).

Dans deux versets du Coran Dieu s’adresse à Mahomet : Dis aux croyantes de rabattre leurs voiles sur leurs poitrines (XXIV, 31) et ...dis à tes épouses, à tes filles, aux femmes des croyants de se couvrir de leurs voiles (XXXIII 59).

Peut-on interpréter le Coran ? C’est pratiquement impossible parce que son auteur est censé être Dieu, qui est éternel et qui sait tout, et qui peut donc prévoir la totalité des circonstances.

41jwC+O4HkL._SY344_BO1,204,203,200_QL70_.jpgDans l’islam les règles de la vie quotidienne sont obligatoires pour tous. Les lois sur lesquelles la nation musulmane se règle ont été, selon elle, dictées par Dieu en personne et littéralement. L’idée d’une législation d’origine divine n’est pas accessoire dans l’islam mais en constitue le centre.

Quelle République peut imaginer faire le poids contre Dieu ? » 

D’après un entretien entre Marie-Laetitia Bonavita et Rémi Brague.

Annie Keszey.

08/10/2015

PUTEAUX : LA VIE POLITIQUE LOCALE.

Par distorsion épistolaire, deux stratèges qui se veulent subtils, Christophe Grébert du MoDem et Francis Poezevara du PS, conseillers municipaux d’opposition, passent, sans étapes intermédiaires, de la présomption d’innocence à la guillotine ! Ils souhaitent le retrait, symbolique, d’une tête, plus exactement de deux têtes.

Il est parfois utile de conseiller autrui, toujours avec maîtrise, à la condition de contrôler préalablement le cadrage civique de ses propres comportements.

Christophe Grébert obtempèrerait-il à la sommation suivante ?

« Fermez votre blog pour manipulation fautive des masses populaires ! Dans la pleine lumière de votre écran vous avez ouvert une association pour la liberté d’expression et, dans l’ombre, vous pratiquiez la censure. Deux victimes très différentes  en restent les témoins, Gérard Brazon du FN et Evelyne Hardy, Indépendante. Tous deux n’ont pas été autorisés à publier un démenti à vos mensonges les mettant en cause sur votre blog. »

Le civisme n’est pas un marais aux profondeurs multiples, mais une montée plate, rose, en béton... en béton armé.

 

Annie Keszey, ex-professeur d’Education civique de l’Education nationale.

 

 

http://www.ilas.cl/guillo03.gif

14/09/2015

PUTEAUX: L'ACCUEIL DES REFUGIES.

 

Madame Ceccaldi-Raynaud, maire de Puteaux.      

             Madame, 

             Nadine Jeanne, membre du Parti socialiste de Puteaux, sur son blog, souhaite que la ville s’associe à la  solidarité et  à l’humanité,  valeurs qui imposent l’accueil des réfugiés  souhait récent du président de la République. 

            Cet accueil, dans la tradition française, ne saurait se décider à partir d’idéologies fatiguées  mais se fonder sur une préparation complexe dont on repère peu  d’exemples dans les medias.

            Les conditions de l’accueil doivent être prévues préalablement.

            Le logement.

 Il n’y a pas de logement social disponible actuellement à Puteaux, selon les informations publiques connues, les rapports de la MIILOS et de la Préfecture. De nombreux demandeurs sont en attente. Plus grave encore, des familles de Puteaux déclarées prioritaires par la loi DALO, puis par le tribunal administratif,  pour recevoir un logement social, sont toujours en attente parce qu’une incompétence tragique de l’Etat français le rend hors-la-loi : il ne respecte pas les décisions de justice. Le logement ne peut donc être attribué aux nouveaux réfugiés que par des Putéoliens déjà logés acceptant le partage. Ce n’est pas impossible. 

La langue et la scolarité.  

 

Les adultes, les enfants, pourraient avoir besoin d’apprendre la langue de leur nouvel avenir. Puteaux dispose-t-il de professeurs de français diplômés disponibles ? Reste-t-il encore des places dans les structures existantes pour soutenir, le soir, ces nouveaux élèves qui seront obligatoirement en difficulté un certain temps ? La réussite scolaire pour tous est-elle assurée, en particulier dans la classe pour étrangers de l’école de la République ?  Ce n’est pas sûr! L’Education nationale  va-t-elle alors redoubler enfin d’efforts pour tous, dans la commune ? 

L’emploi.

 

Quels sont les emplois actuellement non pourvus et sans candidats à Puteaux ou dans les communes voisines, afin d’adapter les qualifications des nouveaux arrivants aux possibilités concrètes de travail et non au chômage de masse ?

L’argent. 

 

A Puteaux, du fait de sa richesse, une maîtrise rudimentaire des dépenses suffira. C’est là le moindre problème. 

 

Anne Hidalgo, maire de Paris, en particulier, est favorable à l’accueil des réfugiés.

Elle est humaine. 

Le campement de la porte de Saint-Ouen  et l’occupation d’un lycée parisien désaffecté de Paris par les réfugiés présentée  le 13/09/2015 sur la première chaîne, dont Anne Hidalgo est responsable, sont INHUMAINS.

 

Madame Ceccaldi-Raynaud, refusez ce désordre de la pensée politique émotive du moment.

Pensez la complexité avec vos équipes.

Merci, bon courage, avec mes vœux de réussite. 

Annie Keszey.