Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2015

LETTRE AUX HABITANTS DES 17/19 RUE COLLIN, BÂTIMENT D.

Votre immeuble sera démoli, l’information provient de la municipalité de Puteaux.
Cette démolition sera suivie d’une reconstruction de nature indéterminée.
La mairie a déjà acheté plusieurs lots, démocratiquement, sans contrainte. Elle reste le seul acquéreur possible pour l’ensemble des lots. Elle procède actuellement à une enquête afin de comprendre les diverses situations des résidents.
La totalité de l’immeuble cependant se dégrade de façon continue, il est dangereux, et les travaux importants nécessaires ne sont pas soumis aux votes des copropriétaires, par le syndic, lors des assemblées générales.
Monsieur Godel, syndic d’OLT GI, a pour mission essentielle de conserver dans le meilleur état possible les bâtiments qu’il gère en échange de rémunérations. Il n’exerce pas cette mission pour le D. La raison de ce comportement reste hermétique, mais les hypothèses logiques sont probables.
Je dispose personnellement de 6 ans d’archives et d’un historique de 26 ans prouvant que les copropriétaires ne sont pas responsables de la lente dégradation de l’immeuble : leurs demandes importantes faites aux syndics  n’aboutissent pas. C’est un combat inégal ! L’égalité de considération entre les bâtiments et la fraternité sont faibles.

Il  appartient à chaque copropriétaire du D d’envisager l’avenir de son bien immobilier, afin de n’être pas appauvri ou démuni par la situation.
Des conseils, s’ils sont nécessaires, peuvent vous être donnés par la « Maison du Droit », à Puteaux. Téléphone 01 41 02 08 53. Permanences d’information sur le logement, 2ème  vendredi du mois et 4ème, de 9 h à 12 h sur rendez-vous.
Vous pouvez aussi solliciter l’aide de l’association spécialisée du Droit au Logement (DAL). Téléphone 01 42 78 22 11.
www.droitaulogement.org
Si vous êtes locataire, prenez contact avec votre copropriétaire pour information.

Vous déciderez s’il est opportun de réhabiliter l’intérieur de votre appartement comme viennent de le faire certains copropriétaires. Il n’est pas sûr que ces améliorations personnelles augmentent le prix du logement concerné tant les parties communes sont dégradées.
Très solidairement.
Annie Keszey.